Quels sont les bienfaits du konjac ?

Le premier de ses atouts et de ses bienfaits, est de pouvoir remplacer les pâtes et le riz sans se soucier de leur teneur en glucides. Le riz surtout lorsqu’il est blanc et plus encore s’il est poli et privé de son enveloppe fibreuse est l’un des sucres les plus pénétrants, les plus rapides à passer de la bouche jusqu’au sang. Son Index Glycémique varie de 70 à 75, ce qui est plus élevé que celui du sucre blanc. L’indice glycémique des pâtes est moins rapide mais augmente en fonction de la quantité consommée. Par exemple, un plat de 300 grammes est très hyperglycémiant. Le konjac est la réponse la plus extraordinaire à ceux qui cherchent à maigrir sans cesser de consommer des pâtes et du riz. Sa deuxième vertu est d’apaiser la faim des gros mangeurs, ceux qui ont besoin de quantité pour s’apaiser. En outre, le konjac est un ralentisseur de la digestion des glucides et est une vraie aubaine pour les diabétiques. Enfin, le konjac réduit le taux de cholestérol et exerce une protection des maladies cardiovasculaires.